— Les Transversales

Archive
juillet 2016 Monthly archive

index

Clip audio : Le lecteur Adobe Flash (version 9 ou plus) est nécessaire pour la lecture de ce clip audio. Téléchargez la dernière version ici. Vous devez aussi avoir JavaScript activé dans votre navigateur.

Clip audio : Le lecteur Adobe Flash (version 9 ou plus) est nécessaire pour la lecture de ce clip audio. Téléchargez la dernière version ici. Vous devez aussi avoir JavaScript activé dans votre navigateur.

Clip audio : Le lecteur Adobe Flash (version 9 ou plus) est nécessaire pour la lecture de ce clip audio. Téléchargez la dernière version ici. Vous devez aussi avoir JavaScript activé dans votre navigateur.

Bruno Ely, un nom aujourd’hui complètement associe au musée Granet à Aix en Provence, il en est le directeur et le conservateur en chef.
C’est à lui que l’on doit le commissariat de cette exposition ainsi qu’à Claudine Grammont, historienne d’art qui l’a accompagne dans cette aventure, elle n’est autre que la petite fille de Charles Camoin
Une exposition intitulée Camoin dans sa lumière, plus de 90 tableaux, dont de très nombreux inédits.
Elle nous fait découvrir l’œuvre de Camoin depuis sa fréquentation de l’atelier de Gustave Moreau et du groupe Matisse, sa rencontre avec Cézanne, ses années fauves, sa relation avec l’artiste Emilie Charmy, jusqu’à son séjour à Tanger dans le Maroc de Matisse
Charles Camoin mais aussi Manguin, Matisse, Marquet, et la présentation pour la première fois de l’intégralité de la correspondance de Camoin avec Cézanne.

Read More

index

Clip audio : Le lecteur Adobe Flash (version 9 ou plus) est nécessaire pour la lecture de ce clip audio. Téléchargez la dernière version ici. Vous devez aussi avoir JavaScript activé dans votre navigateur.

Clip audio : Le lecteur Adobe Flash (version 9 ou plus) est nécessaire pour la lecture de ce clip audio. Téléchargez la dernière version ici. Vous devez aussi avoir JavaScript activé dans votre navigateur.

Clip audio : Le lecteur Adobe Flash (version 9 ou plus) est nécessaire pour la lecture de ce clip audio. Téléchargez la dernière version ici. Vous devez aussi avoir JavaScript activé dans votre navigateur.

Cette semaine il est question de littérature, et de cinéma, nous verrons de quelle façon avec lui la littérature croise le cinéma, il sera question de la maison d’édition qui porte comme nom les initiales de son fondateur P.O.L comme Paul Otchakovsky-Laurens.
« L’histoire du logo – Quant au logo, il s’agit d’une figure du jeu de go que l’on trouve à la page 566 de La vie mode d’emploi. Vibrant hommage rendu à George Perec qui incarne aussi l’« éternité ». La disposition des pastilles ; quatre noires et trois blanches, correspond, dans le jeu de go, à une partie qui ne se finit jamais, figurée par le mot kô qui signifie « éternité » ».

Ce logo inscrit la fidélité vouée aux écrivains de son écurie.

Read More

index

Clip audio : Le lecteur Adobe Flash (version 9 ou plus) est nécessaire pour la lecture de ce clip audio. Téléchargez la dernière version ici. Vous devez aussi avoir JavaScript activé dans votre navigateur.

Clip audio : Le lecteur Adobe Flash (version 9 ou plus) est nécessaire pour la lecture de ce clip audio. Téléchargez la dernière version ici. Vous devez aussi avoir JavaScript activé dans votre navigateur.

Clip audio : Le lecteur Adobe Flash (version 9 ou plus) est nécessaire pour la lecture de ce clip audio. Téléchargez la dernière version ici. Vous devez aussi avoir JavaScript activé dans votre navigateur.

Où il est question de cinéma, du Fidmarseille dont c’est cette année la 27ème édition.
Le festival international de cinéma de Marseille, c’est à partir de mardi prochain 12 juillet et jusqu’au 18 juillet une nouvelle édition cette fois encore, au service du cinéma, de l’art et de la culture –

le Fid un hommage au cinéma du monde
un programme riche de plus de 200 films, originaires de plus de 36 pays,“

Pendant toute la durée du festival le le FID Marseille investit de nombreux lieux dans la ville des lieux emblématiques s’il en est en particulier le Mucem,,Villa Méditerranée le cinéma les Variétés, l’Alcazar, le Théâtre Silvain…

« CORNICHE KENNEDY » c’est le titre du film qui ouvrira le festival cette année le mardi 12 juillet, film en Première mondiale de la réalisatrice Dominique Cabrera,projeté en présence de l’équipe du film
Un film comme un double symbole , un hommage à Marseille, une soirée d’ouverture en entrée libre, au Théâtre Silvain…
« Et quoi, est-il besoin de le préciser, qu’y a-t-il de plus réjouissant, que de projeter, pour son baptême du feu, ce film à quelques mètres de là où il aura été tourné? »
Jean-Pierre Rehm

Read More